Официальный фонд Г.С. Альтшуллера

English Deutsch Français Español
Главная страница
Карта сайта
Новости ТРИЗ
E-Книга
Термины
Работы
- ТРИЗ
- РТВ
- Регистр идей фантастики
- Школьникам, учителям, родителям
- ТРТЛ
- О качестве и технике работы
- Критика
Форум
Библиография
- Альтшуллер
- Журавлева
Биография
- Хронология событий
- Интервью
- Переписка
- А/б рассказы
- Аудио
- Видео
- Фото
Правообладатели
Опросы
Поставьте ссылку
World

распечатать









© Guenrich Altshuller, 1973
Traduction du russe : Avraam Seredinski, 2004
LISTE DE 40 PRINCIPES

1. Segmentation
a. Diviser un objet en parties indépendantes
b. Rendre l’objet démontable.
c. Accroître le degré de segmentation de l’objet.

2. Extraction
a. Sépares de l’objet une partie (une propriété) " perturbatrice " ou au contraire, extraire seulement une partie (une propriété) nécessaire.

3. La qualité locale
a. Transformer la structure homogène de l’objet (ou de son environnement, ou de l’action extérieure) en une structure hétérogène.
b. Les parties différentes de l’objet doivent effectuer des fonctions différentes.
c. Chaque partie de l’objet doit être placée sous des conditions correspondant au mieux au rôle qu’il a à effectuer.

4. Asymétrie
a. Remplacer la forme symétrique de l’objet par une forme asymétrique.
b. Si l’objet est déjà asymétrique, accroître le degré d’asymétrie.

5. Groupement
a. Grouper des objets homogènes ou des objets destinés à des opérations contiguës.
b. Grouper dans le temps les opérations homogènes ou contiguës.

6. Universalité
a. L’objet réalise plusieurs fonctions différentes, donc les autres objets deviennent inutiles.

7. Poupée russe (" Matriochka ")
a. Placer un objet à l’intérieur d’un autre, qui à son tour est placé à l’intérieur d’un troisième, etc..,
b. Un objet passe à travers les cavités de l’autre.

8. Contrepoids
a. Compenser le poids de l’objet par sa combinaison avec un autre fournissant une force de levage.
b. Compenser le poids de l’objet par l’interaction avec son environnement (grâce aux forces aérodynamiques, hydrauliques,...).

9. Contre-action préalable
a. Soumettre l’objet par avance à des tension opposées à celles indésirables ou inadmissibles lors de son fonctionnement.
b. Si les conditions nécessitent d’effectuer une action, effectuer une contre-action préalable.

10. Anticipation de Vaction
a. Anticiper (entièrement ou partiellement) une action requise.
b. Prédisposer les objets de sorte qu’ils puissent entrer en action sans pertes de temps pour leurs mise en place, et à l’endroit le plus convenable.

11. Prévention (" Poser un petit coussin ")
a. Compenser une fiabilité relativement faible par des mesures préventives.

12. Équipotentialitéy ou " mise à niveau "
a. Changer les conditions de travail de sorte que l’objet n’ait besoin d’être ni levé ni baissé.

13. Action " à l’inverse "
a. Au lieu d’une action dictée par les conditions du problème effectuer une action inverse.
b. Immobiliser une partie de l’objet (ou de son environnement) mobile et rendre mobile la partie immobile.
c. Mettre l’objet " les quatre fers en l’air ", le retourner à l’envers.

14. Sphéricité
a. Remplacer des parties linéaires par les parties courbes, les surfaces planes par des surfaces sphéroïdales, les parties cubiques ou en forme de parallélépipède par des formes sphériques.
b. Utiliser des rouleaux, les billes, les spirales.
c. Remplacer la translation par la rotation, utiliser la force centrifuge.

15. Dynamisme
a. Les caractéristiques de l’objet (ou de son environnement) doivent être adaptées de sorte qu’elles soient optimales à chaque étape de fonctionnement.
b. Diviser l’objet en éléments capables de se déplacer les uns par rapport les autres.
c. Si l’objet est immobile, le rendre mobile, déplaçable.

16. Action partielle ou excessive
a. S’il est difficile d’obtenir 100% de l’effet nécessaire, il faut en obtenir un peu moins ou un peu plus : le problème deviendra considérablement plus simple.

17. Transition vers une autre dimension
a. Les difficultés liées au mouvement (ou à la mise en place) de l’objet le long d’une ligne sont réduites si l’objet devient capable de se déplacer dans un espace à deux dimensions (sur une surface). De la même façon, les problèmes liées au mouvement (ou à la mise en place) de l’objet sur une surface se simplifient si on passe à un espace à trois dimensions.
b. Utiliser la composition multi-étage des objets au lieu de mono-étage.
c. Incliner l’objet ou le mettre sur le côté.
d. Utiliser la surface opposée à la surface donnée.
e. Utiliser les flux optiques atteignant la surface voisine ou la surface opposée à la surface donnée.

18. Vibrations mécaniques
a. Faire osciller l’objet.
b. Si l’objet oscille déjà, accroître sa fréquence (même jusqu’à l’ultrason).
c. Utiliser la fréquence de résonance.
d. Utiliser des piézo-vibrateurs au lieu de vibrateurs mécaniques.
e. Utiliser les vibrations ultrasoniques en commun avec les champs électromagnétiques.

19. L’action périodique
a. Remplacer une action continue par une action périodique (par impulsion).
b. Si l’action est déjà périodique, changer la période.
c. Utiliser des pauses entre les impulsions pour une autre action.

20. Continuité de l’action utile
a. Effectuer l’action en continue (toutes les parties de l’objet doivent toujours fonctionner à puissance maximale).
b. Eliminer les mouvements inutiles et les mouvements intermédiaires.
c. Utiliser la rotation au lieu d’un mouvement alternatif.

21. Action " flach "
a. Effectuer le processus ou certaines de ses étapes (par exemple, nuisibles ou dangereuses) à grande vitesse.

22. Transformation un problème en opportunité
a. Utiliser les facteurs nuisibles (en particulier, l’action nuisible de l’environnement) pour obtenir un effet positif.
b. Eliminer l’effet nuisible par sa combinaison avec d’autres facteurs néfastes.
c. Renforcer le facteur nuisible jusqu’à ce qu’il ne soit plus néfaste.

23. Rétroaction
a. Introduire une rétroaction.
b. Si la rétroaction existe déjà, en tirer parti.

24. Intermédiaire
a. Utiliser un objet intermédiaire pour transmettre ou transférer une action.
b. Associer temporairement à l’objet un autre objet (facile à éliminer).

25. Self-service
a. L’objet doit " s’autoservir " en assurant des fonctions de maintenance ou des fonctions auxiliaires.
b. Utiliser les déchets (de matière, d’énergie).

26. Copie
a. Utiliser les copies simples à réaliser et bon marché plutôt qu’un objet original complexe, coûteux, incommode ou fragile.
b. Remplacer un objet ou un système d’objets par leurs copies optiques (images). Utiliser le changement d’échelle (agrandir ou diminuer les copies).
c. Si on utilise des copies optiques visibles, passer aux copies infrarouges ou ultraviolettes.

27. L’éphémère bon marché au lieu de la durabilité coûteuse
a. Remplacer un objet cher par un kit d’objets bon marché en renonçant à certaines de leurs qualités (par exemple, la durabilité).

28. Remplacement du système mécanique
a. Remplacer le système mécanique par un système optique, acoustique ou olfactif.
b. Utiliser les champ électriques, magnétiques ou électromagnétiques pour une interaction avec l’objet.
c. Remplacer les champs immobiles par ceux mobiles, les champs fixes par des champs modifiables, les champs non-structurés par des champs structurés.
d. Utiliser les champs en combinaison avec des particules ferromagnétiques.

29. Technologies pneumatique et hydraulique
a. Au lieu de composants solides de l’objet, utiliser du gaz ou du liquide : parties remplissables de gaz ou de liquide, coussin d’air, hydrostatiques, hydroréactives.

30. Membranes flexibles et parois minces
a. Utiliser des membranes flexibles et des parois minces au lieu des technologies habituelles.
b. Isoler l’objet de son environnement par les membranes flexibles et les films fins.

31. Matériau poreux
a. Réaliser l’objet poreux, utiliser les éléments complémentaires poreux (inserts, revêtements, etc.).
b. Si l’objet est déjà poreux, remplir les pores par une substance quelconque.

32. Changement de couleur
a. Changer la couleur de l’objet ou de l’environnement.
b. Modifier la transparence de l’objet ou de l’environnement.
c. Utiliser les additifs colores pour observer les objets (ou les processus) difficiles à observer.
d. Si de tels additifs sont déjà utilisés, employer des matières phosphorescentes ou des atomes marqués.

33. Homogénéité
a. Les objets interagissant avec l’objet donné doivent être fabriqués dans un matériau identique (ou proche par ses propriétés).

34. Rejet et régénération des parties
a. La partie de l’objet, après avoir rempli sa fonction, ou une fois devenu inutile, doit être rejetée ( par dissolution, évaporation, etc..) ou bien modifiée directement au cours du fonctionnement.
b. Les parties consommées de l’objet doivent être régénérées directement au cours du fonctionnement.

35. Changement de paramètres physiques et chimiques de Vobjet
a. Modifier l’état de phase de l’objet.
b. Modifier la concentration ou la consistance.
c. Modifier le degré de flexibilité.
d. Modifier la température, le volume.

36. Transitions déphasés
a. Utiliser des phénomènes se produisant lors de la transition de phase, par exemple : changement de volume, libération ou absorption de chaleur, etc.

37. Dilatation thermique
a. Utiliser la dilatation (ou la contraction) thermique.
b. Utiliser plusieurs matériaux avec des coefficients d’expansion thermique différents.

38. Oxydants forts
a. Remplacer de l’air normal par de l’air enrichi.
b. Remplacer de l’air enrichi par de l’oxygène.
c. Agir sur l’air ou sur l’oxygène par des radiations ionisantes.
d. Utiliser de l’oxygène ozonisé.
e. Remplacer l’oxygène ozonisé (ou ionisé) par de l’ozone.

39. Environnement inerte
a. Remplacer l’environnement normal par l’environnement inerte.
b. Inclure des parties (ou des additifs, etc.) neutres dans l’objet.
c. Effectuer le processus sous vide.

40. Matériaux composites
a. Remplacer des matériaux homogènes par des composites.


The website of the Official G.S. Altshuller foundation
was developed by
"Sychev & Co" Ltd. (TRIZ-RI Group),
Webmaster: R.A.Lushov